TravauxMaison
Une famille qui peint un mur intérieur

Nos conseils pour vos travaux de peinture intérieure

13-10-2020 | Peinture

Vous souhaiteriez repeindre la plupart des murs de votre maison ou de votre appartement ? Saviez-vous que 8 personnes sur 10 qui ont un projet de rénovation réalisent elles-mêmes les travaux de peinture intérieure ? Dès lors, découvrez nos conseils pour éviter les pièges les plus fréquents.

 

Prévoyez la bonne quantité de peinture

 

Avant de commencer vos travaux de peinture, assurez-vous d’avoir à disposition la bonne quantité de peinture. Quoi de plus frustrant que de se retrouver à cours de peinture en pleine action ? Parallèlement, il ne faudra pas non plus vous retrouver avec des pots n’ayant servi qu’à moitié. Prévoyez donc la quantité de peinture dont vous aurez besoin.

Pour cela, vous devrez calculer la surface à peindre. Mesurez la longueur du mur et multipliez-la par la hauteur sous plafond. Par exemple, si le mur à peindre fait 4 mètres de largeur et que votre hauteur de plafond est de 2,2 mètres, la surface à peindre sera de 8,8m². Ensuite, consultez le rendement au litre indiqué sur le pot de peinture votre choix (exemple : 10m²/litre). Divisez alors la mesure de votre surface à peindre (8,8m²) par le rendement au litre de votre peinture : 8,8 / 10 = 0,88. Vous n’aurez dans ce cas-ci besoin que d’un peu moins d’un litre pour votre mur.

Si ce calcul vous parait trop compliqué, n’hésitez pas à demander conseil à un vendeur sans oublier de lui mentionner la surface à peindre que vous aurez mesurée et calculée avant votre visite en magasin.

 

Protégez suffisamment votre chantier

 

Si vous avez déjà réalisé vous-même des travaux de peinture, vous n’êtes probablement pas sans savoir qu’un pot de peinture renversé peu faire de gros dégâts.  C’est pour cette raison que vous devrez protéger votre chantier au maximum. Comment ? Tout d’abord en vidant au maximum la pièce à repeindre ou si ce n’est pas possible, en plaçant les meubles au centre de la pièce et en les recouvrant d’une bâche protectrice. Protégez ensuite le sol à l’aide d’une grande bâche en plastique. Pensez également à la fixer avec du double face pour éviter les mauvaises surprises.

 

Utilisez le matériel adéquat

 

Pour mener à bien vos travaux de peinture, soyez sûr d’être équipé du matériel adéquat. Il serait fâcheux de vous retrouver bloquer parce qu’il vous manque tel ou tel outil. Il vous faudra évidemment la peinture nécessaire, des pinceaux pour les parties les plus délicates et des rouleaux de plusieurs tailles adaptés à la peinture utilisée. Mais pas seulement ! N’oubliez pas de prévoir du ruban adhésif de protection, un bon escabeau pour atteindre les parties supérieures de vos murs et des produits nettoyants comme du white spirit.

 

Appliquez une sous-couche, une couche primaire

 

L’application de la sous-couche ou de la couche primaire, est une étape importante à ne pas négliger. Ne vous précipitez pas et pensez à ne pas oublier cette étape. La couche de peinture primaire permet de rendre le mur plus adhérant afin qu’il ne « boive » pas trop la peinture lors de son application. De plus, l’ensemble sera beaucoup plus régulier.

 

Délimitez les zones à peindre à l’aide de ruban de masquage

 

Le ruban de masquage est un accessoire indispensable pour vos travaux de peinture. Il protège les tours de portes et de fenêtres, les plinthes et les limites des autres murs et du plafond. En délimitant bien votre surface à peindre et en protégeant ce qui l’entoure, vous pourrez peindre sans risquer de dépasser et de tâcher !

 

Peignez sous la bonne température

 

La température ambiante est un critère trop peu souvent considéré. Pourtant, la chaleur de la pièce aura un impact sur vos travaux de peinture. S’il fait trop chaud, la peinture sèchera trop vite. A l’inverse, s’il fait trop froid, la peinture restera humide trop longtemps. Assurez-vous que la température ambiante soit entre 15 et 22°.

 

Utilisez la bonne technique

 

Ça y est, vous êtes fin prêt à peindre. Vous pouvez donc commencer l’opération mais tâchez d’utiliser la bonne technique pour éviter les coulures et les irrégularités.

Commencez d’abord par peindre les coins et les contours de la surface à peindre avec un pinceau. Continuez ensuite avec le rouleau en peignant une zone d’un m² à chaque fois. L’application de la peinture au rouleau doit d’abord se faire horizontalement. Faites des bandes horizontales sans appuyer trop fort sur le rouleau. Ensuite, sans recharger le rouleau, appliquez maintenant dans le sens vertical. La peinture déposée lors des passes horizontales sera dès lors bien étalée. Assurez-vous que la zone peinte soit bien lisse. Vous pouvez désormais répéter l’opération sur les zones suivantes, toujours m² par m².

 

N’oubliez pas de faire tremper vos pinceaux

 

Les travaux de peinture peuvent prendre beaucoup de temps et il n’est pas impossible que vous les étaliez sur plusieurs jours. Lorsque vous terminez une journée de peinture, « rincez » vos pinceaux pendant la nuit afin de pouvoir vous en resservir le lendemain. Retirez d’abord un maximum de peinture et faites-les tremper toute une nuit dans un seau rempli d’eau. Rincez-les à nouveau le lendemain et faites-les sécher avant de reprendre l’opération.

 

Si vous avez des questions ou que vous souhaitiez faire appel à l’expertise d’un spécialiste, n’hésitez pas à consulter nos services de peinture ou nous contacter directement pour de plus amples informations.

 

Partager sur